Nzouba Ndama, Ngoulakia et Nguia Banda adhèrent à l’ANG de Davain Akuré

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), le docteur Davain Akuré a annoncé lundi à Libreville dans une conférence de presse que d’imminentes personnalités dont Guy Nzouba Ndama (ancien candidat à l’élection présidentielle et ancien président de l’Assemblée nationale), Léon Paul Ngoulakia (cousin d’Ali Bongo et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016), Alfred Nguia Banda et bien d’autres personnalités ont adhéré à son parti.« La mutualisation des intelligences est de mise. Un seul homme, un seul groupe ne peut aujourd’hui prétendre régler le problème de notre pays. C’est pour cela que notre parti, l’ANG se réjouit de l’adhésion des plus hauts cadres », a déclaré le Dr Akuré.

Le médecin chirurgien a annoncé la tenue ce samedi 11 mars d’un congrès extraordinaire pour statuer sur ces arrivées massives ainsi que la nouvelle orientation du parti qui restera ancré dans l’opposition.

L’ANG reste dans la galaxie de Jean Ping qui réclame sa victoire à la dernière élection présidentielle, volée, selon lui, par le président sortant, Ali Bongo Ondimba.

« Les congressistes pourront décider même d’élire un nouveau président à la tête du parti pour éviter une présidence à vie », a-t-il indiqué.

Quasi euphorique, Davain Akuré a démenti les allégations selon lesquelles il aurait vendu son parti à Guy Nzouba Ndama qui serait à la recherche d’une nouvelle tribune pour satisfaire ses ambitions présidentielles.

« L’ANG demeure dans la galaxie de Jean Ping. Nous ne prendrons pas part au dialogue d’Ali Bongo parce qu’il ne respecte pas ses engagements », a-t-il martelé.

Le parti statuera en temps opportun s’il participera ou pas aux prochaines élections législatives. Créé il y a près d’une décennie, l’ANG compte une dizaine d’élus locaux. Aucun député ni sénateur. Son fief politique a toujours été Lambaréné. Le parti rêve désormais de sortir de ce cloisonnement.

Antoine Relaxe